Journal poétique / www.jouyanna.ch

heures

mardi 16 décembre 2014, par Anna Jouy

la nuit dort encore dans son arbre
c’est l’instinct obscur de faire un nid
là vient mon oiseau
je passe mes bras de bois en bois, panier aux anses d’amour
dedans ces pierres que je couve indistinctes précieuses et mortes
mère sans enfant
toutes les chimères de ma tête tissent
je prépare l’étoupe grise de l’hiver où je dois dormir
à la longe de l’aube encore un faucon
jusqu’à ce que dans ce froid sans éclat il faille disparaitre
l’étoupe grise où je dois dormir
la nuit dans son arbre encore

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.