Journal poétique / www.jouyanna.ch

de songes se faire

samedi 20 juin 2015, par Anna Jouy

je prends ma dose d’ignorance ; dieu, ses cohortes, fondent dans l’eau de vie. c’est le compte-gouttes d’une pluie vivante qui infuse les mille rivières dont je suis faite. quand vient le moment des averses, toutes les sèves montent au ciel. bracelets d’éclair et d’orages. je rends au nuage ses quittances de larmes. et je gonfle ma peau pour des éclats solubles.
de la tourbière de ma voix au lierre de vrilles vides, je grimpe les ficelles de la pluie.
dieu le stylite tient la colonne météo, écrits d’un doigt, d’un sexe dressé aux vertus éphémères
à la rubrique amour, je fais le décompte des vivants du jour.
je suis femme, la citerne est mon domaine


Marc Chagall, Joseph attaqué par ses frères, Haggerty Museum, 1957

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.