Journal poétique / www.jouyanna.ch

sur le travail en cours...

l’invention des lettres

lundi 8 août 2016, par Anna Jouy

écrire donc reprendre. reprendre le texte qui a coulé, comme un blanc d’œuf, de la protéine de cervelle, qui est flasque mais insécable ou alors avec le fouet. je reprends chaque soir l’écrit-texte du jour, je tente de le séparer, j’essaie de voir ce qu’il promet, ce qu’il tient, ce qu’il bave et lâche.
écrire reprendre aussi ailleurs, dans le cerveau lui-même, y puiser et m’apercevoir que le souvenir n’est pas qu’un souvenir mais qu’il réserve des lots de pensées, de discussions avec moi-même insoupçonnées. je ne me rendais pas compte que ce regard-là disait encore tant de choses, que ce ciel portait de la mélancolie, ou de la colère et que chaque fait encore, détenait comme cela quelque chose à reprendre. la nécessité est là, il faut reprendre le temps,comme un tissu qui bâille. l’enrober de mots et puis écouter ce qu’il régurgite et que j’ai non pas oublié mais vraiment jamais ni vu ni entendu ni compris.


Angkor Thom, le Bayon, le regard énigmatique des visages - Photos ...
photo2breizh.eklablog.com

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.