Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 648

samedi 3 décembre 2016, par Anna Jouy

des gosses dans la cour
même les enfants ont changé le jeu des mots
ils hurlent à tout propos - la peur-, et ne savent plus le bonheur du secret.
ils ont des oreilles sans parabole.
et dans le désert qu’est le vacarme, les verbes disparaissent parmi les buées nucléaires. je ne sais qui vivra dans "s’entend"
l’herbe électrique crisse sous les socques froides et nous comme des zips brûlants attachons le ciel à la chaise des morts
je laisse derrière moi une empreinte, une aire plus sombre, dans les parfums des dynamites
j’aborde la nuit devant, le poing serré sur une étincelle.
.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.