Journal poétique / www.jouyanna.ch

rumination

dimanche 11 décembre 2016, par Anna Jouy

ils puisent dans la vieille colère des armures, des barbelés
la peur ancienne navigue à vue dans la succursale de la guerre
et cette autre visite
de bras chargés
ce souvenir
ne suffit donc pas ?
quand on avait cru que malin voulait dire futé
alors qu’on devenait le mal
les cancers pullulent comme des fruits dans le ciel de l’arbre
ils nous font des mâchoires de ruminants toxiques
l’homme indigne lustre ses sabots
et le troupeau entier piétine dans le corral

"une époque mélangée, où les trains dorment sous les saules, avant de repartir ..."disais-tu

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.