Journal poétique / www.jouyanna.ch

retour

jeudi 22 décembre 2016, par Anna Jouy

il est difficile,- impossible ?- de vous concentrer sur des choses pour lesquelles vous éprouvez soudain le sentiment de l’inutilité, de la vanité aussi. votre travail a été qualifié de "hors d’intérêt et de nos préoccupations"

vous voilà dans une sorte de déni de parole, de votre propre sens, déni de voix.

lentement vous vous sentez vous dissocier de votre écriture, de l’ombre de vos mots. vous vous dévêtez de votre structure, de ce qui vous raccroche à la vie, parce que vous êtes seul depuis longtemps juste pour ça, pour cette écriture et parce que vous cherchiez en vous, en écrivant si seul, de quoi vous unir aux autres. mais quoi...

c’est sans intérêt.

alors la parole devient un flot bruyant, désagrégé, désintégré. elle éclate, s’éparpille en constellations dissipées, comme un jour a explosé l’univers et qu’il s’est mis à courir et s’écarter de toute sa raison, démembré.

hors d’intérêt.

vous ne pouvez pas remettre en cause cette appréciation. elle vous vient comme un coup de grâce d’une autorité à laquelle vous avez cru, de laquelle vous auriez voulu vous faire accepter ou du moins de laquelle vous espériez un encouragement,

or vous êtes hors d’intérêt.
et rien ne peut chasser ou estomper le malheur de cette remise au silence qui étouffe et qui ronge.
votre parole a rencontré sa dissolution acide, sa perforation. et il est hors de question- d’intérêt ?- de renier l’avis de ceux que vous aviez imaginés fraternels. parce que vous le saviez, c’est d’eux que vous espériez car ailleurs ne vous ressemble pas.

alors vous acceptez, vous entendez.

ça ressemble trait pour trait à la malédiction ancienne qui vous a jeté loin de toute accroche humaine, celle-là même qui vous a fait écrire, il y a si longtemps, c’est la même imprécation qui maintenant vous vomit hors de l’écriture. c’est à dire hors de vous et nulle part.


pour ces questions que nous posent les éditeurs
pour ces réponses que l’on cherche à donner à notre écriture et qu’on ne trouve pas.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.