Journal poétique / www.jouyanna.ch

J’ai parlé ce dernier rêve au vendeur de nuits...

dimanche 27 août 2017, par Anna Jouy

J’ai parlé ce dernier rêve au vendeur de nuits
Il m’a assuré l’éclipse sans violence
Tu dormiras dans un foulard noir
Et quelques oiseaux bègues te liront tes poèmes.
Tu ne sauras plus te reconnaitre
Quelqu’un avec sagesse dira que tu n’étais rien
Qu’aucun de tes mots jamais ne fut tien
Alors enfin j’en sentirai la liberté, le voyage.
Je regarderai un filet de caillasse fuir de mon corps comme le son vanné des graines
On collera sur mon enveloppe un timbre poste, je prie un philatéliste débonnaire

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.