Journal poétique / www.jouyanna.ch

bruits

jeudi 14 août 2014, par Anna Jouy

peut-être faut-il qu’il ne reste qu’un mot cassé, rupture du tendon de vie, un craquement à l’extension des jours.
le fouet d’un osier dont je perce l’écope du souvenir
même mieux, de l’oubli

dedans
une sève, cal rêche, ambre d’injures à corps écrit

tu parles trop, sœur la langue
d’un écueil entendre ton bruit
cloque qui enfante le marais

la nuit dégrafe les vacarmes

mais où me taire et faire fente neuve
une glissière huilée, zippant les lèvres ?

nos cerises ont craché des noyaux et des cymbales, dividendes déchues d’une autre saison.

Un mot cassé et rien de plus

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.