Journal poétique / www.jouyanna.ch

rouge

samedi 6 décembre 2014, par Anna Jouy

J’attends patiemment, l’effet cathodique des explosions du poinsettia. Le rouge profuse sur ma table, une grenade de passion silencieuse. La nuit dure encore et sous la couche de brouillard, je n’ai plus revu de lever de soleil. Je reste couchée sous cette morne taie. J’aimerais qu’une transmission poétique diffuse une couleur à cette aube grise, entendre chanter la fleur. Il ferait jour dans la chambre. Je confie à la fleur la symphonie d’un monde acceptable, le soulèvement naturel des oiseaux. Elle dresse face à moi sa chevelure de walkyrie, j’entends bien qu’elle crie, gorge-rouge, elle crie, infra rouge musical, elle crie Au feu l’aurore !
Cet obus rebondit sur les laines cardées des fenêtres. Le monde est atone

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.