Journal poétique / www.jouyanna.ch

farine

dimanche 7 décembre 2014, par Anna Jouy

Soulèvement des farines, tamis des pluies et des douceurs et ce tas parfait de soi, sans caillou, sans verrue, le vivre égal d’une belle neige
J’entends comme dans la grille d’un ciel de buées, tombent en vrac mes révoltes, comment d’une secousse, un sursaut, un saccage à peine, le temps me passe et filtre. Je mesure mes averses à son encensoir et me voilà blanche, graines convenues des tombes à venir, sur le bitume. Je ne crie plus que sous des impromptus de semelle. Le vent est ailleurs.

Chaque jour s’épuise et retombe. Chaque mouvement s’arrête et l’horloge de mon cœur et ses secondes vives .


Kyle Thompson, l’artiste timide inconnu devenu photographe reconnu
www.vincentabry.com600 × 521

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.