Journal poétique / www.jouyanna.ch

temps donné

samedi 27 décembre 2014, par Anna Jouy

Dans la rue, soudain, ce bruit qui racle l’eau…une lame chasse-neige et derrière son tourbillon de sel. Il gouttera avant la nuit.
puis tout ce blanc se fera très mince laque de pluie, puis tout ce blanc rejoindra la transparence. Je ne cherche pas la salle du bal de squames, coup de froid urticant des zones humides. Je vais vers l’hiver, lèpre du ciel, empan de rue et congères douces.

Dénombrer de la fenêtre avec patience, ce qui reste de filandres. Patience de puzzle, reconstruire le territoire vert qu’il y a dessous. Déjà il revient, le sol se perce des indigences du temps.
Les gens, déjà, se plaignent, et demain...? Mais c’est le parfait temps pour toutes les tâches de l’encre : une page blanche et la débattue de ma main.

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.