Journal poétique / www.jouyanna.ch

après là-haut

dimanche 10 mai 2015, par Anna Jouy

les rêves m’ont suspendue dans la vitrine de la nuit. j’ai dormi verticale dressée. espace stalagmite où l’on travaille du nuage, le bonnet glacé de son rêve, cherchant à bousculer l’immobile. portrait du poète en frimeur de beffroi, statue du comédien d’altitude.
votre regard me filtre, tu ne gardes que l’épais. et j’ai des banquises dans mes cachettes. je suis soudée au ciel par les gelures et c’est la crainte des saisons d’effusion...
m’allonger serait me dissoudre dans l’"inflaquetuosité" des chaleurs, dessaisie d’un désir de glace où tenir droite, transparente mais debout malgré vous, après là-haut.


méduse tête en bas -basilique des citernes istanboul

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.