Journal poétique / www.jouyanna.ch

contradiction

mardi 10 novembre 2015, par Anna Jouy

Il faut renoncer au clavier. chaque touche presse au cœur de quelqu’un et je dois me tenir loin, là où la main ne saisit que sa propre solitude.
ouvrir la fleur de doigts. laisser une trace sur le mur, je voudrais pourtant signer notre pré-histoire..
regarde mon crayon fait le tour du monde, du seul monde que j’ai, la portée de ma paume.
Mais soudain le poème affleure et comme il devient urgent alors que tu le lises, ton doigt glissant sur mes lèvres.


L’art préhistorique : une affaire de filles | Géo Ado - Le magazine de notre planète
www.geoado.com

< >

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.