Journal poétique / www.jouyanna.ch

journal de l’aube 601

mardi 14 juin 2016, par Anna Jouy

alors résonne le vestiaire du songe, je pose ici le tablier. voici ma table d’orfèvre aux noirs débris et voici la fermeture de la manufacture des pierres que je taille.
c’est un ouvrage singulier.
mais encore une fois on claque ainsi un petit jour sur ses gonds.
je suis la sœur portière du secret des cailloux- bijoux, le chromosome x d’un hibou.
la porte claque, je sonne à la porte de l’univers. c’est une brève bâtisse au carré de ma rue.
un peu d’air frais m’ouvre.
je vais dormir maintenant dans les longs corridors de la journée.
avant de revenir
au soir
à mon métier de joaille

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.