Journal poétique / www.jouyanna.ch

le lac entre dans la chambre l’ amant sans...

samedi 21 octobre 2017, par Anna Jouy

le lac entre dans la chambre l’ amant sans urgence. il connait ma fenêtre, la citerne parmi les pierres brindilles . lente venue d’une veine bleue dans mon ventre, flots de mer, flots de ciels.. les oiseaux de rivières percent mes nerfs d’agrafes couturières. je suis la femme de nacre. et ce ressac turquoise d’un homme de l’ailleurs frappe mes reins de flaques douces

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.