Journal poétique / www.jouyanna.ch

tu as un corps interdit. j’ai coupé mon...

jeudi 26 octobre 2017, par Anna Jouy

ton corps maintenant interdit. j’ai coupé mon poignet de voyeuse.
ne te toucher jamais.
j’ai su
à la manière dont ton ombre a traversé la place et ampli l’espace du plus en plus.
un corps, baraque hauteresse. un bloc dressé qu’une terre souterraine avait hissé à mon front.
désormais chair sans texture, une peau sans grain de prière

corps que je nie, que j’efface. le dire est de trop.
et tu retournes parmi les bocaux aseptiques des êtres qui n’aiment personne et veulent tant être aimés.

< >

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.